R.I.S.E. - U.P.
International Network of Solidarity and Trade for Pan-African Unity


Considering that, after more than a quarter century of pseudo - independences, our countries remain, in their large majority vassal-states, led by agents of the neocolonial order, who serve foreign interests.

People’s Dignity and Rights has been highly compromised by this political “class” which operates with the support of a “local economic bourgeoisie” and scholars without any patriotic fervor, who depends principally from grants, subsidies and others type of support, from foreign institutions and corporations,

This ruling class has establish a system maintaining the continuity of the colonial order, based on corruption and nepotism, with the ultimate goal to keep African people into servitude, by organizing a systemic looting of our natural resources, enabling the control of our national economies by foreign capital through debt-bondage and dependency.

This system is the main cause of the ever-growing inequalities, as well as the social and economic insecurity that affect, workers, small farmers, artists, craftsmen, city dwellers, young people, retirees and the elderly people.


More...

~~~~~~~~

Individu versus communauté ?


Le mythe de l’individualisme, expression d’une légitime quête de liberté au sortir de plusieurs siècles d’oppression et d’exploitation de l’individu par les monarques, les serfs et l’Eglise. Cette quête de liberté s’est manifestée par un ardent désir d’indépendance individuelle et d’émancipation des liens de solidarités traditionnels, principalement par l’affirmation d’une libération de l’homme vis-à-vis de Dieu.

Mais hélas, tout laisse à croire, que l’homme ne s’est libéré de la loi divine, que pour tomber dans les rets plus subtils, de la loi humaine qui, grâce à de puissants moyens de persuasion, ne fait que protéger et perpétuer les conditions d’enrichissement des plus riches, réduisant ainsi la « Liberté » de l’individu à la liberté de produire pour consommer.

Dans leur volonté de nous rejeter hors des sentiers de l’Histoire humaine et de souligner la nature exceptionnelle des Européens, beaucoup d’ethnologues ont voulu nous faire croire que, l’une des différences majeures des sociétés occidentales modernes d’avec nos sociétés dites primitives portait justement sur la place de l’individu. Que le rôle de l’individu apparaît comme l’une des variables les plus fondamentales. Que nos sociétés, en ne valorisant pas l’individu, étoufferaient ainsi tout sens de la responsabilité, d’indépendance et capacité d’innovation ; ce qui serait à l’origine de la léthargie du continent africain.

Rien de plus faux, que de considérer que les cultures africaines en général ne valorisent pas l’individu et n’encouragent pas l’indépendance et le développement de l’individualité, ou que l’individu serait plus libre en Occident.

Dans toutes les sociétés, l’individu doit rendre compte de ses actes et se soumettre à une autorité supérieure qui organise et fixe par des lois, les bornes de sa liberté.

Toute société pour maintenir l’équilibre social, limite les libertés individuelles, en fonction des objectifs qu’elle juge conforme aux valeurs qu’elle chérit.

En Afrique, tout comme en Europe, la communauté par l’intermédiaire de la puissance publique, intervient et encadre dans la vie, l’éducation de l’individu. Ce n’est pas seulement en Afrique « qu'on a besoin de tout un village pour éduquer un enfant ». C’est le cas aussi en Europe, seules les modalités d’interventions diffèrent. Là où l’enfant n’est pas soumis au contrôle des proches voisins, les services sociaux et institutions judiciaires s’en chargent et prennent souvent des décisions qu’aucun voisin en Afrique ne pourrait se permettre, par exemple retirer la garde d’un enfant à sa famille pour le placer dans des institutions spécialisées. - Extrait du livre "Afrique, l'Appel de l'Honneur" p.96 -


~~~~~~~~

Small axe interface


Pour promouvoir nos idées sur le modèle de développement économique, nous disposons d’une structure :
« Small Axe Interface »

« Small Axe Interface » a pour ambition de servir de carrefour entre les différents acteurs culturels et économiques de la Diaspora et du continent ; avec comme objectif, d’apporter sa modeste contribution pour permettre l’émergence d’un tissu économique moderne et performant, en essayant de transformer les défis sociaux en opportunités économiques.


« Small Axe Interface » propose aux agents institutionnels, économiques et culturels : Conseils, Formations et Organisation d’événements.

Il opère en combinant engagement social et objectifs économiques. Il comporte donc un volet associatif et un volet entrepreneurial.

Associatif
  • Favoriser une meilleure implication des populations locales et de la diaspora, dans le progrès économique et social de leur pays.
  • Initier des actions pour soutenir les efforts de développement local entrepris par les collectivités locales dans plusieurs domaines dont l’économie, l’éducation, la culture.
Entrepreneurial
  • Créer des entreprises censées développer et assurer la pérennité des actions initiées dans le domaine social.
  • Participer à la création d’emplois à travers l’organisation et la modernisation du circuit économique et commercial intérieur.


Objectifs généraux

  • Valorisation des patrimoines culturels et naturels et locaux,
  • Favoriser l’autonomie et l’insertion sociale et professionnelle des jeunes,
  • Redynamiser les communautés villageoises, en les accompagnants dans leurs tentatives d’acquérir plus d’autonomie dans la gestion et la mise en valeur de leurs collectivités,
  • Renforcer les capacités des artisans par l’accompagnement dans leurs méthodes de travail, la formation à la gestion de leurs activités,
  • Etablir des liens de collaboration plus étroits entre le monde artisanal et agricole,
  • Participer à la structuration du tissu économique et commercial.
Document utilisant une série d’images décrivant les derniers mots des noirs victimes de la violence policière aux Etats Unis d’Amérique   -    "Last Words" de Shirin Barghi
Source : http://www.shirinbarghi.com

Sidya Diop Souffles Panafricains
~
~~~~

~~~~~~~~~~~~

~~~~~~~~~~~~

Afrique, l'appel de l'honneur


Le livre n'est plus disponible en téléchargement,
pour obtenir un exempaire, n'hésitez pas à nous contacter.

Sidya Diop


Contact

CAPTCHA
 
* Obligatoire





Appel au panafricains - 
r.IS.E. -U.P. - Justice - Politique  -
small Axe Interface - Racisme - Afrique Debout - Afrique, l'Appel de l'honneur - Racisme - Oppression - Image négative de l'Afrique