Appel aux militants panafricains


Nous invitons les acteurs du mouvement panafricain à un projet consistant en la création d’un cadre unitaire permettant de passer de la simple dénonciation de l’oppression à la mise en œuvre d’une nouvelle dynamique de combat politique.

Cette nouvelle dynamique passe par la construction d’un cadre d’action qui va fédérer les différents mouvements panafricains autour d’objectifs partagés. Ce cadre devrait, tout en nous permettant d’apprendre à réfléchir et à travailler ensemble, permettre la vulgarisation du panafricanisme, aiguiser la conscience politique des populations.

Si cette démarche peut paraître banale pour certains ou prétentieuse pour d’autres, pour nous, il s’agit d’une ambition légitime voire même d’une extrême urgence pour tous ceux qui veulent lutter contre les injustices et œuvrer pour la paix dans le monde. Nous acceptons de passer pour utopiste mais nous croyons fermement qu’il est temps de donner une chance à l’unité des forces progressistes panafricaines.

Il s’agit principalement de :


  • Doter la communauté Africaine d'une organisation ou plateforme qui servirait de pont entre les différents mouvements, les organisations de la diaspora et les masses populaires africaines,
  • Raffermir les liens de fraternité et de solidarité entres les descendants africains à travers le monde, en vue de constituer une force capable de se prononcer et d’engager des actions d’envergure sur les politiques et questions qui nous concernent particulièrement,
  • Mobiliser les connaissances, compétences, réseaux au service de la lutte contre la pauvreté des africains dans le monde,
  • Aider les populations à accroître leur capacité d’intervention, leur emprise sur leur environnement, en partageant avec elles les connaissances, les expériences, les compétences techniques et technologiques nécessaires pour affronter les défis auxquels elles sont confrontées,
  • Participer à la large diffusion de la conscience politique panafricaine qui permettra aux populations de résister plus efficacement à toute forme d’exploitation et d’oppression et d’initier les changements nécessaires à leur émancipation.


Nous aimerions recevoir vos suggestions et aussi  partager nos idées relatives à un programme qui à notre humble avis pourrait être rassembleur.

S. Diop